Poser une porte-fenêtre

Comment poser des portes-fenêtres ?

Limitant la délimitation intérieur / extérieur, les portes fenêtres apportent une luminosité agréable dans un logement et participent au sentiment de bien-être chez soi. Prolongement du jardin ou de la terrasse en été, source de lumière en hiver, elle est devenue l’élément indispensable à une habitation. Comment poser des porte-fenêtres ? Quelle ouverture choisir ? Nos experts vous répondent.

Visuel header page article entretien fenêtre KparK

Comment poser des porte-fenêtres ?

 

Si cela peut paraître simple au premier abord, il faut savoir que la pose des porte-fenêtres est en réalité souvent plus complexe qu’on ne peut se l’imaginer. Aussi, une pose de qualité vous garantira une bonne étanchéité ainsi qu’une isolation thermique et acoustique performante. Vous l’aurez compris, pour un résultat satisfaisant et durable, il vaut mieux faire appel à un professionnel pour la pose de vos porte-fenêtres. Tout comme pour la pose des fenêtres, on distingue trois types de poses :

  • La pose en applique

Pour ce type de pose, la porte-fenêtre est positionnée à ras du mur intérieur. La menuiserie est alors intégrée à l’isolant présent dans la maçonnerie. Si cette technique de pose permet d’obtenir une luminosité optimale, elle est principalement utilisée dans les constructions neuves et ne peut être envisagée sans isolation intérieure. La pose en applique est aujourd’hui la plus répandue.

  • La pose en feuillure

Fréquemment utilisée pour les rénovations de maisons anciennes, la pose en feuillure consiste à réaliser une feuillure directement dans le mur afin d’y accueillir la porte-fenêtre. Par conséquent, ce mode de pose va nécessiter une épaisseur de mur relativement importante. Le plus souvent, cette technique demandera la réalisation d’une porte-fenêtre sur-mesure afin que celle-ci s’adapte aux dimensions de la feuillure.

  • La pose en tableau (ou en tunnel)

Tout comme pour la pose en feuillure, la pose en tableau va demander une épaisseur de mur relativement importante et sera par conséquent adaptée aux bâtis anciens. Ici, la porte-fenêtre est posée directement dans l’épaisseur du mur.

Rayon de soleil à travers une fenêtre

Quelle ouverture choisir ?

 

Dans la technique de pose de vos porte-fenêtres en PVC, en alu ou en bois, vous devez par ailleurs prendre en considération le système d’ouverture. En effet, selon ce que vous déciderez, les travaux ne seront pas les mêmes. Zoom sur l’ouverture battante et coulissante :

  • Ouverture battante

Plus commune que l’ouverture coulissante, la porte-fenêtre battante est composée d’un ou deux ventaux pivotant sur un axe vertical. Plus facile à poser et facile à entretenir, elle demande toutefois une grande surface de débattement en position ouverte ce qui engendre une perte de superficie à l’intérieur. Par ailleurs, en cas de vent, les porte-fenêtres sont susceptibles de claquer et les charnières sont parfois soumises à rude épreuve. Ces dernières devront en conséquence bénéficier d’un entretien régulier pour éviter une usure prématurée.

  • Ouverture coulissante

De plus en plus prisée, l’ouverture coulissante comporte de nombreux atouts. On en distingue deux typologies :

  • L’ouverture coulissante classique dont les ventaux glissent et se superposent à l’ouverture.

  • L’ouverture coulissante à galandage dont les ventaux glissent et disparaissent dans l’épaisseur du mur à l’ouverture.

L’ouverture coulissante permet un gain de place non négligeable et le système à galandage dispense une ouverture sur l’extérieur encore plus importante. Toutefois, ce système exigera des travaux plus conséquents.

Vous avez des questions ? Besoin de conseils personnalisés ? N’hésitez pas à vous adresser directement à un conseiller KparK !