Rénover votre maison 

Rénover votre maison : les aides de l’ANAH

Agence nationale de l’habitat, l’ANAH est un organisme public, qui a pour objectif l’amélioration du parc de logements privés existants, achevés depuis au moins 15 ans au moment de votre demande. Pour remplir sa mission, l’ANAH accorde des subventions à destination des propriétaires occupants, afin qu’ils rénovent leur résidence principale. K par K vous détaille les conditions pour bénéficier de ces aides. 

Aides de l'ANAH pour les propriétaires occupants

 

Vous êtes propriétaire et vous occupez un logement, dont la construction date d’au moins 15 ans, et vous envisagez de réaliser des travaux de réhabilitation ? Selon certaines conditions, liées à vos ressources fiscales, vous pouvez bénéficier des aides accordées par l'ANAH. En plus de s’engager à habiter dans sa résidence principale pendant 6 ans, les propriétaires occupants doivent remplir certaines conditions financières afin d’être éligibles aux aides de l’ANAH, qui leur sont destinées.

Plafond des ressources pour financer ses travaux de rénovation

 

L’Agence nationale de l’habitat fait la distinction entre les ménages aux ressources annuelles « modestes » et ceux aux revenus « très modestes », en vue de déterminer le montant de la subvention pour un projet de travaux.

  • En Ile-de-France : de 19 803€, pour une personne seule aux ressources très modestes, à 56 764€, pour un ménage composé de 5 personnes aux ressources modestes

  • Pour les autres régions : de 14 308€, pour un ménage d’une personne, à 43 141€ pour une famille composée de 5 membres, ressources équivalentes

 Cette fourchette de ressources dites « modestes » ou « très modestes » doit prendre en compte les revenus déclarés aux impôts deux ans avant l’année de la demande de subvention auprès de l’ANAH. Vos revenus fiscaux de 2014 pour une demande réalisée en 2016, par exemple. 

Quels types de travaux sont éligibles aux aides de l'ANAH ? 

 

Pour les propriétaires occupants, deux grandes catégories de travaux sont éligibles aux aides de l’ANAH : les projets de travaux lourds, dans l’optique de réhabiliter un logement indigne, ainsi que les travaux d’amélioration. Ces derniers incluent les travaux réalisés pour la sécurité et la salubrité de l’habitat, pour l’autonomie de la personne et ceux visant à lutter contre la précarité énergétique. Pour bénéficier d’une aide de l’ANAH, vos travaux ne doivent pas être commencés au moment du dépôt de votre dossier de subvention. 

Montant des aides de l'ANAH pour les propriétaires occupants 

 

Pour les ressources « modestes » et « très modestes », l’ANAH rembourse à hauteur de 50% le montant de vos travaux, dans la limite de 50 000€ HT pour les travaux lourds et 20 000€ HT pour l’amélioration de votre habitat, à deux exceptions près. Les revenus « modestes » pourront bénéficier d’un remboursement de 35% pour les travaux d’autonomie de la personne et ceux réalisés dans le cadre de la lutte contre la précarité énergétique. 

Aides complémentaires de l'ANAH : le programme " Habiter mieux"

 

Ce coup de pouce de l’ANAH peut être complété par une autre subvention : le programme d’aide de solidarité écologique « Habiter mieux » pour la rénovation thermique des habitations. Il est destiné aux propriétaires occupants aux revenus modestes, déjà bénéficiaires d’une subvention de l’ANAH, et dont le projet de travaux permettra de générer un gain de performance énergétique d’au moins 25%. Le montant de cette aide est compris entre 1 600€ et 2 000€.

Les démarches pour obtenir une subvention de l'ANAH

 

Pour obtenir une subvention pour vos travaux de rénovation, vous devez contacter la délégation locale de l'ANAH, qui correspond à la zone géographique de votre logement. Votre dossier doit contenir différents éléments, tels que :

  • votre demande d’aide renseignée

  • l’acte de propriété de votre logement

  • un dossier « technique » avec les devis estimatifs de vos travaux, les plans et l’évaluation énergétique estimée une fois que votre projet de rénovation sera réalisé 

  • votre avis d’imposition sur le revenu

Vous recevrez un récépissé vous confirmant le dépôt de votre dossier. Le montant de la subvention de l’ANAH sera ensuite calculé et la décision de vous accorder cette aide interviendra dans les quatre mois suivant votre demande.