Changer sa porte d'entrée

Comment changer sa porte d’entrée sans toucher aux montants ?

On sous-estime parfois l’importance d’une porte d’entrée de qualité. En effet, en plus d’assurer la sécurité de vos proches ainsi que de vos biens, les portes d’entrées peuvent également avoir un rôle d’isolation thermique et acoustique participant ainsi au confort de tous et à la réduction de votre facture énergétique. Au regard de ces atouts, il peut être judicieux de changer votre porte d’entrée si la vôtre ne répond pas ou moins bien à ces critères ou si elle commence s’abîmer. Toutefois, ce remplacement à un coût. Pour le réduire, vous pouvez notamment décider de la changer sans toucher aux montants. Comment s’y prendre ? Décryptage dans l’article.

Changer sa porte d’entrée sans toucher aux montants

 

Lors du remplacement de votre porte d’entrée en PVC ou autre matériau vous avez deux choix :

- Soit vous choisissez de remplacer totalement votre porte avec son bâti : c’est ce que l’on appelle une dépose totale.

- Soit vous décidez de conserver l’ancien dormant : c’est ce que l’on appelle la pose sur dormant existant. Plus économique et simple à réaliser, cette technique nécessite toutefois que les montants soient en bon état. Notez également qu’elle réduit un peu l’espace de passage disponible. C’est de cette technique dont nous allons parler dans cet article.

Voici étape par étape comment changer sa porte d’entrée sans toucher aux montants :

Avant toute chose, vous devrez vérifier les dimensions afin de ne pas faire d’erreur lors de l’installation de la nouvelle porte d’entrée en alu par exemple. Ensuite, calfeutrez le dormant existant à l’aide de mastics élastomères ou plastiques afin d’assurer une bonne étanchéité. Puis, dégondez et enlevez l’ancienne porte. Pour cela, vous pouvez vous aider d’un pied de biche. L’ancien seuil et les anciennes fiches sont également retirés alors que l’ancien dormant quant à lui reste en place. Un dormant de rénovation est ensuite positionné par-dessus et fixé sur les anciens montants. N’hésitez pas à l’entourer d’un joint en mousse qui va s’expanser pour garantir l’étanchéité. La nouvelle porte peut alors être positionnée et réglée à votre convenance. Même si cette technique paraît simple et rapide à mettre en place, sachez qu’elle n’est pas envisageable pour tous les cas de figures. En effet, la technique de pose sur dormant existant possède certaines limites notamment au niveau des dimensions. Par ailleurs, la porte devra s’ouvrir de l’intérieur et ne doit avoir qu’un seul ventail.

Bon à savoir : seul un professionnel pourra valider l’état des montants de votre porte. En effet, ceux-ci peuvent présenter des défauts non apparents (pourritures, asymétrie, normes non applicables, défaut d’étanchéité etc.). Inutile de prendre des risques car seul un dormant sain et solide pourra garantir la bonne tenue et l’étanchéité de la porte.

Vous avez des questions ? Besoin de conseils sur-mesure ? N’hésitez pas à vous adresser directement à un conseiller KparK !