Sélectionner une porte d’entrée isolante

Choisir une porte d’entrée isolante

Le choix d’une porte d’entrée est primordial. En plus d’être esthétique, celle-ci doit également être sécuritaire mais également vous isoler à la fois du froid, de la chaleur et du bruit. Comment déterminer l’isolation d’une porte d’entrée ? Quel matériau choisir ? Nos experts KparK vous conseillent !

Comment déterminer l’isolation d’une porte d’entrée ?

 

Choisir une porte d’entrée n’est pas simple car l’offre du marché est très vaste et il est relativement facile de s’y perdre. Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques conseils :

  • Hormis le critère esthétique, lorsque vous choisirez votre porte d’entrée, il faudra dans un premier temps s’attarder sur quelques notifications. Aussi, contrairement à ce qu’il serait simple de penser, l’isolation d’une porte d’entrée ne se mesure pas à son épaisseur. Pour repérer une porte dont l’isolation thermique est performante, vous devrez prêter attention au coefficient Ud. Plus ce coefficient sera faible, mieux votre porte sera isolée. En optant pour une porte à l’Ud faible, vous pourrez alors éviter les déperditions énergétiques. Selon ce même indice, les portes sont classées de A à F (la porte notée A offrira des performances optimales alors que celle notée F sera très peu isolante).

  • Si vous vivez en zone urbaine ou en bordure d’une route passante, il se peut que vous ayez également besoin d’une porte d’entrée qui puisse vous isoler efficacement des diverses nuisances sonores. Pour vous aider à trouver le produit qui vous convient, référez-vous à l’indice Rw exprimé en décibels. Plus le chiffre est élevé, meilleure est l’isolation phonique.

  • Dernier point à vérifier pour une isolation efficace : l’étanchéité de la porte. Une négligence à ce niveau pourrait en effet avoir des répercussions négatives sur les déperditions énergétiques. Pour se faire, il faudra vous fier aux valeurs AEV (Air, Eau, Vent). Les tests AEV évaluent la perméabilité à l’air, l’étanchéité à l’eau ainsi que la résistance au vent.

Bon à savoir : l’étanchéité de votre porte d’entrée dépendra non seulement de la qualité de sa conception mais également du savoir-faire de l’artisan qui vous l’aura posé d’où la nécessité de faire appel à un professionnel qualifié et si possible certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Quel matériau choisir ?

 

Afin d’opter pour une porte d’entrée isolante, il convient en outre d’opter pour les matériaux adéquates. Voici quelques préconisations :

  • Une porte d’entrée en bois : le bois est reconnu pour être un isolant naturel et il a le bénéficie de s’accorder avec tous les styles de façades. Toutefois, selon l’essence que vous choisirez, il va nécessiter davantage d’entretien notamment si vous vivez dans une région fréquemment exposée aux intempéries. Aussi, préférez des essences robustes telles que le chêne, le tauari ou encore le moabi.

  • Une porte d’entrée en aluminium : incontestablement esthétique et contemporaine, l’aluminium est un matériau de plus en plus prisé. Toutefois prenez garde au coup de cœur : l’alu est conducteur de froid et dispose de piètres performances en matière d’isolation thermique. Si vous souhaitez une porte d’entrée en aluminium, il sera conseillé de l’associer avec du bois ou du PVC pour pallier cette lacune au niveau de l’isolation.

  • Une porte d’entrée en PVC : disponible en une large gamme de finitions et de coloris, le PVC parfois assimilé au « bas de gamme » dispose pourtant d’excellentes capacités d’isolation à la fois thermique et acoustique. Facile à entretenir, il est d’autre part très robuste.

Vous avez des questions ? Besoin de conseils personnalisés ? N’hésitez pas à vous adresser directement à un conseiller KparK !