Nature, tradition, zoom sur la Maison Normande

Si vous passez quelques temps dans la campagne normande, vous avez sans doute remarqué l’architecture atypique des maisons normandes traditionnelles. A colombages, avec un toit de chaume enrubanné d’iris, la maison normande semble avoir été dessinée par Mère Nature en personne. Elle s’intègre idéalement dans son environnement, une construction paysanne devenu une pièce maîtresse de notre patrimoine architecturale français.

  • La maison normande en accord avec la nature

    Parfois les choses simples sont souvent les meilleures. C’est finalement le message passé à la perfection par les maisons normandes. Les maçons de l’époque n’avaient pas les matériaux et les outils d’aujourd’hui, ils faisaient avec ce que la terre leur donnait : silex, calcaire, argile. Une base qui aujourd’hui attire l’œil des architectes écologiques qui y voient des matériaux d’avenir pour les constructions « green » des prochaines décennies.

    La façon de penser la construction était, elle aussi, bien étudiée. La force du vent, les risques d’intempéries, l’ensoleillement, la végétation, tout était pris en compte pour vivre AVEC la nature. Histoire peut-être de remercier celle qui a tout donné pour ces constructions ingénieuses :

    • Les moellons de silex pour les soubassements,
    • Bois de chêne pour les colombages,
    • Terre argileuse, gaulettes de châtaignier pour remplir les murs etc…

    De la maison normande est née la fameuse tradition du torchis. Il s’agit du matériau végétal qui vient remplir l’ossature de la construction. De la paille, de l’argile, des fibres végétales, parfois du foin, voilà de quoi est fait le torchis, un matériau naturel extrêmement solide, bénéficiant d’une parfaite isolation thermique.

  • Comment rénover une maison normande ?

    Le torchis est résistant, mais pas porteur, de ce fait, lors de l’acquisition d’une maison normande et de sa rénovation, l’intérieur peut être complètement transformé avec un jeu de poutres apparentes. En retirant le torchis à certains endroits, on fait apparaître l’ossature. Une façon simple de réaménager l’espace.

    Pour les menuiseries, fenêtres ou portes d’entrée, on reste bien évidemment sur du bois, et si possible avec des essences de la région, pour ne pas dénaturer la construction. Pour la rénovation intérieure, on fera également attention à utiliser des produits nobles, comme un beau parquet pour le sol. Il est important de respecter l’esprit authentique des maisons normandes pour ne pas se risquer à gâcher leur style unique.

  • Décoration d’aujourd’hui et maison à colombages

    Si l’architecture doit être préservée, vous pouvez y aller franchement sur la décoration. De la couleur, de la modernité, jouez avec les codes pour donner un ensemble harmonieux et surtout personnalisé à votre intérieur.

    On adore les touches de couleurs peps sur un ou deux murs de la pièce principale de la maison. Pour garder l’air de campagne à l’intérieur de la maison, on mise plutôt sur des couleurs douces, comme un vert pastel.

    Pour un style campagne chic, comme on peut le voir en Angleterre, optez pour un mobilier chiné chez les brocanteurs. Le bois sera le fil conducteur de votre décoration, reprenant les colombages de la maison. Pour rendre une pièce plus grande, notamment les combles souvent aménagés en chambres à coucher, préférez peindre les poutres apparentes en blanc. Pour le sol, le jonc de mer donne un esprit naturel et cosy très recherché.

    Les maisons normandes sont souvent très spacieuses avec de nombreuses pièces. Un vrai bonheur pour les décorateurs d’intérieur qui aiment créer dans chaque pièce un style bien défini. Plutôt campagne chic pour le salon, plus moderne pour la salle de bain, où ambiance plage pour les chambres, tout est permis.