Blinder une porte

Client et son conseiller KparK

Comment blinder une porte et pourquoi ?

Face à la menace des effractions et des cambriolages, certains foyers s’équipent d’une porte blindée. En optimisant la résistance de votre porte, vous obtenez un niveau de sécurité élevé pour votre maison. Cependant, l’installation d’une porte blindée doit être réalisée dans les règles de l’art. Nous vous expliquons pourquoi.

  • Comprendre comment blinder une porte d'entrée et pourquoi

    Pourquoi installer une porte blindée ?

    Les cambriolages des propriétés privées, en particulier des maisons, constituent un véritable fléau. Dans 90% des cas, les malfaiteurs tentent de pénétrer dans l’habitation via la porte d’entrée.

    Pour augmenter sa résistance, la meilleure solution consiste à la blinder. Une porte blindée offre une sécurité maximale contre les tentatives d’effraction et de cambriolage.

    En effet, une porte d’entrée classique possède des charnières fragiles, qui sont faciles à casser, tandis que celles d’une porte blindée sont incassables. C’est donc une protection très dissuasive, qui décourage vite les éventuels cambrioleurs. 

    Par ailleurs, les portes blindées offrent une excellente isolation thermique et phonique. C’est un atout non négligeable, quand on sait que 20% des pertes de chaleur d’une habitation sont provoquées par des portes et fenêtres mal isolées.

     

    Blinder une porte ou installer un bloc-porte blindé ?

    Une porte blindée est composée de trois principaux éléments :

    • le vantail
    • le bâti : la partie fixée au mur qui porte le vantail
    • la serrure multipoints, pour verrouiller le vantail

    Si vous souhaitez sécuriser votre habitation avec une porte blindée, deux solutions existent : 

    • le blindage de la porte elle-même : vous pouvez conserver votre porte déjà existante et l’habiller en acier
    • l’installation d’un bloc-porte blindé : dans ce cas, la porte existante est remplacée par une porte blindée

    Blinder une porte avantages et inconvénients

    Blinder une porte d’entrée vous permet de sécuriser votre habitation sans changer votre menuiserie. Une technique qui peut s’appliquer à tous les matériaux de porte : en bois, en PVC comme en aluminium. Cette technique est utile si vous n’avez pas la possibilité de passer par un bloc porte d’entrée. Cela peut être le cas si vous vivez en copropriété et que vous n’êtes pas autorisé à changer l’aspect extérieur de votre porte d’entrée. Autre avantage, le coût évidemment, blinder une porte d’entrée coûte 30% moins cher que l’achat d’une porte blindée.

    Côté inconvénients, le blindage d’une porte ne répond à aucune norme, il n’est pas certifié par Le Centre national de prévention et de protection (CNPP). En effet, la qualité du blindage dépendra ici de plusieurs facteurs : le professionnalisme de l’artisan, l’environnement de la porte et sa nature. Enfin, sachez qu’aucun test de résistance ne peut être réalisé à domicile.

     

    Porte d’entrée : les éléments de blindage

    Pour blinder une porte, plusieurs éléments seront installés par le professionnel suivant différentes étapes :

    1. On recouvre la porte (la partie mobile) d’une tôle de blindage. Le bâti, appelé également dormant, sera lui aussi recouvert. Pour garantir une bonne résistance, la tôle de blindage doit faire généralement 2 mm d’épaisseur. Cette épaisseur varie en fonction de la qualité de l’acier employé.
    2. Les paumelles seront soudées au dormant pour pouvoir supporter le poids de la porte nouvellement blindée et assurer une bonne ouverture et fermeture.
    3. La gâche de la porte doit aussi intégrer le dormant pour assurer une résistance idéale à l’arrachage.
    4. Une barre de seuil doit être soudée au dormant pour ne pas pouvoir lever la porte.
    5. Enfin, on changera le verrou pour une serrure de sécurité. On recommande l’utilisation d’une serrure à 5 points pour une protection optimale.
    6. Si votre porte d’entrée est vitrée, le vitrage devra être anti-effraction.

    Installée un bloc-porte blindé : avantages et inconvénients

    Contrairement au blindage de porte, qui n’est soumis à aucune réglementation, une porte blindée doit répondre à des normes et des critères précis. On attend qu’elle soit conforme au label A2P BP, qui est délivré par le Centre national de prévention et de protection (CNPP). Ce label indique le niveau de fiabilité et de résistance à l’effraction d’une porte blindée. Une obligation qui permet une tranquillité d’esprit sur la qualité de votre menuiserie blindée, qui sera davantage robuste qu’un blindage de porte.

    Autre avantage de taille, les portes blindées de par leur matériau extrêmement résistant ont une durée de vie sans égale. De plus, autrefois d’une esthétique peu flatteuse, elles ont été remises au goût du jour avec des styles se rapprochant des portes traditionnelles ou modernes. Enfin, sachez qu’une porte blindée de qualité vous fera bénéficier d’une meilleure isolation thermique et phonique. Elle vous coupera ainsi du bruit, du froid, comme des mauvaises intentions !

    Côté inconvénient, il n’y en a qu’un finalement, le prix. Face au blindage de porte d’entrée, le bloc-porte blindé est plus coûteux et peut représenter un investissement un peu plus important.

     

    La pose d’un bloc-porte blindé

    Le serrurier installateur commence par prendre les mesures de la porte à remplacer, ce qui va lui permettre de déterminer les dimensions de votre future porte blindée. La largeur du cadre doit être mesurée plusieurs fois, soit au niveau de la partie supérieur, inférieure et au milieu. Il s’agit également de mesurer l’épaisseur du mur.

    Ensuite, l’ancienne porte d’entrée est retirée à l’aide d’un pied-de-biche. Reste à enlever les visseries qui la composent.

    On peut enfin procéder à l’installation de la porte blindée. Elle s’effectue en plusieurs étapes, par au moins deux personnes en raison de son poids :

    • Dans un premier temps, le bâti est posé dans l’encadrement de la porte, et fixé à l’aide d’un perforateur et de chevilles.
    • Après avoir vérifié les niveaux de la porte, on procède à l’installation du vantail de la porte blindée.
    • On termine par les finitions, qui consistent à cacher les chevilles et poser du joint de silicone pour augmenter les qualités isolantes de la porte.

    Blindage de porte ou installation de porte blindée, passez toujours par un expert

    Il est fortement recommandé de faire appel à un serrurier professionnel pour l’installation d’une porte blindée ou pour le blindage d’une porte. En effet, une porte blindée est particulièrement lourde et difficile à manipuler.

    Un installateur de porte blindée est tout indiqué pour vous accompagner dans votre projet, vous aider dans votre choix et vous guider vers la solution la plus adaptée à vos besoins et votre budget.

    Enfin, sachez que l’installation d’une porte blindée ou le blindage d’une menuiserie existante a des conséquences directes sur l’isolation de votre habitation. Il est donc capital que ce chantier soit réalisé par un professionnel.

    En choisissant KparK pour l’achat et l’installation de votre porte blindée, vous profitez non seulement d’un tarif avantageux mais vous bénéficiez en plus d’une garantie jusqu'à 15 ans sur la porte et la pose. Par ailleurs, nos experts vous accompagnent tout au long de votre projet, du choix du modèle adapté à vos attentes jusqu’à la l’installation, et sont également présents pour vous offrir un service après-vente personnalisé et attentif. 

     

  1. 1. Votre situation
  2. 2. Votre projet

* Champs obligatoires

Vos données personnelles

Votre habitation

L'objet de votre demande