Installation d'un portail

Poseur professionnel KparK

Bien installer un portail : les étapes clés !

Esthétique et pratique, le portail permet par ailleurs d’accroître votre sécurité et vous donne la sensation de vous sentir encore davantage chez vous. Garantissant votre intimité et apportant une touche déco à votre extérieur, cette installation demande néanmoins l’expertise d’un professionnel. En effet, en fonction de vos besoins, de vos usages et de vos souhaits, il existe différents types de portails : battant ou coulissant, avec ou sans motorisation et il peut être judicieux de bénéficier des conseils d’un spécialiste afin de s’orienter vers les bons choix. D’autre part, au-delà de ces caractéristiques à proprement parler, il faut également prendre en considération son installation qui requiert des compétences spécifiques.

  • Installation d'un portail coulissant ou battant

    Comment installer un portail ? 

    Afin de garantir votre sécurité et d’obtenir un résultat esthétique, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel pour l’installation de votre portail. Ce dernier a non seulement les compétences nécessaires pour vous apporter les bons conseils mais il connaît par ailleurs les normes à respecter pour assurer son bon fonctionnement sur le long terme. En outre, en plus d’être éligible à certaines aides gouvernementales, vous bénéficiez également d’une garantie sur le travail réalisé. Quelles sont les étapes nécessaires à l’installation de votre portail ? Voici de quoi vous éclairer sur le sujet :

    Étape n°1 : Installation des piliers du portail 

    Cette première étape est très certainement l’une des plus importante dans vos travaux. En effet, ce sont ces deux éléments de maçonnerie qui vont devoir supporter le poids du portail et garantir sa solidité. Généralement au nombre de deux, ces colonnes portent les gonds et les huisseries du dispositif et doivent par ailleurs, dans certains cas supporter une motorisation. Afin de préparer leur pose, le professionnel va ainsi créer une semelle de fondation. Il s’agit de creuser un trou d’une profondeur allant de 40 à 60 centimètres dans lesquels un fond de pierre et une armature métallique sont installés. C’est au centre de ces armatures que sont ensuite placés les éléments électriques nécessaires tels que la sonnette, l’éclairage ou bien encore la motorisation du portail si nécessaire. Le coffrage ainsi réalisé est ensuite recouvert de béton. Après 48 heures de séchage minimum (le séchage peut durer jusqu’à 72 heures), les différents blocs constituant les piliers peuvent alors être empilés un à un puis remplis de béton à leur tour. Après séchage, et une fois les finitions réalisées, les colonnes maçonnées sont alors prêtes à accueillir votre portail.

    Étape n°2 : Installation du portail

    Au regard de la typologie de portail choisi, le mode de pose ne va pas être identique. Aussi, voici la méthode utilisée pour installer un portail battant:

    Tout d’abord, le professionnel va devoir repérer l’emplacement du portail à l’endroit souhaité sur les piliers. Sur ce point, et après avoir vérifié la linéarité du sol à l’aide d’un niveau à bulle, il installe alors un pivot au sol sur lequel il place le premier ventail du portail. Il procède de la même manière pour placer la deuxième ouverture. Maintenu grâce à des tasseaux, puis centré à l’aide d’un serre-joint, le portail peut alors être définitivement fixé en mettant les gonds hauts fixés aux piliers en place.

    Enfin, après un repérage précis de son emplacement, la butée centrale est vissée au sol.

  • Installer un portail battant ou coulissant

    Quel budget faut-il prévoir pour l’installation de son portail ?

    Prévoir son budget pour l’installation d’un portail n’est pas si simple. En effet, il faut prendre en considération de multiples critères tels que son matériau, son système ou bien encore la complexité des travaux par rapport à la nature de votre terrain. Les coûts peuvent varier en fonction des professionnels et des matériaux choisis. Sachez qu’un portail en PVC sera par exemple moins onéreux qu’un portail en bois. Afin d’obtenir le meilleur rapport qualité-prix, n’hésitez pas à faire réaliser plusieurs devis.

  • Visuel d'un Portail coulissant installé

    Quelle est la réglementation en vigueur ?

    Si vous n’avez pas besoin de déposer un permis de construire pour la pose de votre portail, sachez en revanche qu’une déclaration préalable est nécessaire auprès de votre mairie. Aussi, il est nécessaire de consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre commune afin de prendre connaissance des différentes règles en vigueur au sein de votre secteur d’habitation.

    En choisissant KparK pour l’achat et la pose de votre portail, vous profitez de conseils avisés tout au long de votre projet ainsi que d’une garantie de 15 ans sur le produit et son installation.