Isolation d'une porte

portes d'entrée gamme Boréale détourées pour header

Isolation porte : les meilleures méthodes

Vous songez à changer votre porte d’entrée ou vous êtes en train de faire des travaux, et vous recherchez une isolation efficace pour votre future porte ? Nous vous guidons dans le choix des meilleures méthodes d’isolation thermique et phonique de portes, selon vos besoins, et vous fournissons toutes les indications nécessaires avant votre achat. Coefficient d’isolation de porte d’entrée, matériaux spécifiques, association de deux matériaux, vitrage… vous allez tout savoir.

  • Porte d'entrée KparK bien installée offrant une bonne isolation

    Isolation porte : qu’est-ce que le coefficient d’isolation thermique ?

    Le coefficient d’isolation thermique d’une porte s’exprime en W/(m².K). On parle d’isolation thermique Ud (« U » étant le coefficient d’isolation et « d » door, porte en anglais), qui se déploie sur une échelle allant de 1 et 4. Plus le Ud est faible et plus l’isolation de votre porte sera importante. Par conséquent, moins il y aura de déperditions de chaleur.

    Le coefficient d’isolation thermique va de 0,9 à 1,1 W/(m².K) pour les portes les plus isolantes, à 3 W/(m².K), en général, pour les portes sans isolation.

    À savoir : privilégier une bonne isolation de porte permet de faire de vraies économies. Remplacer votre porte d’entrée actuelle de 2,1 W/(m².K) par une porte bénéficiant d’un Ud de 1,1 W/(m².K) peut vous aider à réaliser plus de 50 % d’économies d’énergie.

     

    Isolation thermique de porte d’entrée : bois ou PVC ?

    Chaque matériau possède des avantages significatifs en matière d’isolation thermique de porte. Pour une porte d’entrée, la solution idéale dépend de vos attentes en termes de coefficient d’isolation, mais aussi d’esthétique.

    • Le bois affiche d’excellentes performances en matière d’isolation thermique. Néanmoins, si vous souhaitez allier un design moderne à une très bonne isolation extérieure, pourquoi ne pas associer bois et aluminium ?

    À savoir : une porte sur mesure, même vitrée, associant bois et aluminium vous permettra de profiter d’une isolation allant de 1 à 0,9 W/(m2.K).

    • Le PVC : afin de bénéficier de bonnes qualités d’isolation thermique lors de l’installation d’une porte PVC, il convient de privilégier un matériau de qualité. Assurez-vous de choisir une porte en PVC munie d’un double ou triple vitrage si elle est vitrée ou semi-vitrée, ainsi que d’une mousse isolante entre les panneaux.

    Comprendre l’isolation acoustique d’une porte d’entrée

    Afin de vous sentir bien chez vous et de bénéficier d’un véritable confort phonique, une bonne isolation acoustique est nécessaire. Et, selon votre environnement extérieur, vos besoins seront différents.

    Même s’il n’existe pas actuellement de réglementation quant aux performances acoustiques minimales à respecter pour une isolation de porte, il est néanmoins conseillé de vérifier le facteur acoustique : RA, tr. Celui-ci se concentre sur les bruits aux fréquences basses, tels que le passage de véhicules sur une route.

    Le coefficient RA, tr va de AC1 à AC4, le niveau le plus faible étant le niveau AC1, soit un RA, tr inférieur ou égal à 28 décibels.

     

    Comment améliorer l’isolation de votre porte d’entrée ?

    Si vous cherchez à améliorer l’isolation de votre porte d’entrée, certaines modifications pourront vous permettre de faire une vraie différence.

    • Refaire vos joints de porte : selon l’espace à combler au niveau du dormant de votre porte, vous choisirez un type de joint différent. Il est conseillé de privilégier des joints adhésifs en polyuréthane ou des joints adhésifs en V jusqu’à 5 millimètres, et de préférer les joints en silicone ou des bourrelets en mousse PVC à partir de 6 millimètres.
    • Ajouter des isolants extérieurs : afin d’éviter le passage du vent sous votre porte d’entrée, vous pouvez fixer un boudin de porte, en le collant ou le vissant. Fixer une tringle devant votre porte vous offrira un véritable gain d’isolation phonique et de chaleur grâce à l’ajout d’un rideau thermique.

    À savoir : pour une efficacité supplémentaire, préférez un bas de porte brosse ou une plinthe automatique à un boudin de porte.

    • Vérifier l’isolation de votre vitrage : idéalement, votre porte d’entrée devrait être munie de double, voire de triple, vitrage afin de garantir une bonne isolation contre le froid.
    • Penser à la serrure et à la boîte aux lettres : souvent négligées, elles peuvent pourtant représenter des entrées d’air importantes. Placez un volet pivotant au niveau de la serrure et ajoutez une brosse de calfeutrage à votre boîte aux lettres.

     

    À savoir : ces conseils peuvent vous aider à améliorer votre isolation de porte actuelle, mais ils ne pourront probablement pas compenser les déperditions de chaleur liées à une porte d’entrée affichant de faibles performances en matière d’isolation phonique et thermique.

    Chez KparK, nous vous faisons bénéficier, selon votre modèle de porte d’entrée, de double ou triple vitrage, de mousse isolante et d’une parfaite étanchéité ; tandis que nos portes en bois et aluminium vous apportent une isolation acoustique optimale de 35 décibels.

    Des questions ? Un conseiller KparK se déplace gratuitement à votre domicile afin d’envisager votre projet dans sa globalité, et de vous aider dans votre choix de la porte d’entrée conçue pour vous.

  1. 1. Votre situation
  2. 2. Votre projet

* Champs obligatoires

Vos données personnelles

Votre habitation

L'objet de votre demande