Poser une fenêtre

Comment poser une fenêtre ?

Vous vous êtes enfin décidé à changer vos vieilles fenêtres pour de nouvelles plus isolantes, étanches et efficaces. Dites adieu aux courants d’air et aux factures monstres de chauffage en hiver. Encore faut-il bien les poser. Pour toutes les menuiseries, portes, fenêtres ou bien baies vitrées, la pose est essentielle pour garantir une bonne isolation. Que votre fenêtre soit en PVC, bois ou aluminium, si elle n’est pas correctement installée elle ne sera pas plus efficace que votre ancienne. Alors avant de vous lancer soyez sûr d’être à la hauteur, n’oubliez pas que vous pouvez toujours faire appel à un professionnel pour une pose propre. Si vous vous sentez d’attaque, suivez notre guide KparK pour poser une fenêtre comme un professionnel.

Visuel header page article entretien fenêtre KparK

La pose en rénovation étape par étape

 

Poser une fenêtre en rénovation consiste à garder l’ancien cadre et installer sur celui-ci la nouvelle fenêtre. Votre ancien dormant doit être en bonne condition, c’est impératif. Avant toute chose vérifier l’état du bâti. Si vous n’êtes pas certain de pouvoir déterminer par vous-même si le support est suffisamment sain pour être encore utilisé, faite appel à un menuisier. 

Il s’agit sans doute de la pose la plus facile pour votre fenêtre. En conservant l’ancien dormant, vous réduirez les étapes. Attention, ce type de pose risque de réduire la luminosité de la pièce.

  • Déposer l’ancien

La toute première étape d’une pose en rénovation est de dégonder votre ancienne fenêtre. Pour cela soulever tout simplement les vantaux. Faites-vous aider si la fenêtre est trop lourde.

Retirez ensuite les paumelles du dormant et toutes les parties métalliques de la fenêtre.

Réalisez un joint en silicone pour l’étanchéité entre le bâti et le mur. Rebouchez également les trous d’évacuation d’eau.

Utilisez ensuite des tasseaux de bois pour remplir les feuillures du dormant pour un meilleur appui.

Nettoyez l’ancien dormant pour installer le nouveau sur un support propre.

  • Poser le nouveau

Conservez uniquement le dormant de votre nouvelle fenêtre. Posez le nouveau dormant sur l’ancien. Veillez à bien vérifier le niveau et l’équerrage du cadre.

Finissez avec l’application de silicone entre l’ancien et le nouveau pour plus d’étanchéité.

Remettez les vantaux de votre nouvelle fenêtre et placez les paumelles. 

Rayon de soleil à travers une fenêtre

La pose en tunnel étape par étape

 

Pour une pose en tunnel de votre fenêtre il vous faudra installer la menuiserie dans l’épaisseur du mur. Elle est plus communément utilisée dans les maisons anciennes aux murs bien épais.

  • La préparation

Retirez tout d’abord l’ancienne menuiserie. Utilisez une meuleuse pour couper au ras du tableau puis enlevez la fenêtre en bois par exemple à l’aide d’un pied de biche. Finissez par reboucher les trous avec de l’enduit.

 

Après avoir déposé les anciens vantaux de votre fenêtre, nettoyez votre mur pour vous débarrasser de la poussière éventuelle. Ouvrez votre nouvelle fenêtre puis retirez les ouvrants. Conservez pour le moment les cales de transports. Placez l’ouvrant dans l’ouverture. Il doit normalement s’intégrer parfaitement sans avoir à forcer. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra rectifier l’ouverture.

  • Poser votre nouveau dormant

Mettez de côté votre nouveau dormant et nettoyez-le. Collez ensuite un joint d’étanchéité de 15mm d’épaisseur de chaque côté du mur. Ajoutez également du silicone sur tout le tour. Placez à nouveau votre dormant dans l’ouverture en l’inclinant. Veillez à le poser sur le silicone pour qu’il soit bien écrasé. Vérifiez les niveaux et rectifiez à l’aide de cales si besoin.

  • Fixer la nouvelle fenêtre

Maintenant que votre fenêtre est bien positionnée, il vous faut la fixer dans le mur. Pour cela munissez-vous d’une perceuse et forez d’abord le dormant à 20 cm de chaque coin. Percez ensuite le mur et ajoutez des chevilles. Enfin, vissez le dormant dans la maçonnerie. Il est temps maintenant de remonter les ouvrants sur votre fenêtre. Montez la poignée et vérifiez le bon fonctionnement de votre fenêtre. 

Visuel page article KparK avec des conseils et des astuces

La pose en applique étape par étape

 

La pose en applique est privilégiée pour les logements neufs. Lorsqu’un mur est destiné à recevoir une isolation sur sa face intérieure, en neuf ou en rénovation, il est possible de poser une fenêtre en aluminium par exemple en applique par l’intérieur : le dormant (châssis fixe) repose sur l’appui de la fenêtre, et est fixé à l’aide de pattes métalliques sur le pourtour de la baie (ouverture) contre le mur intérieur.

La pose en applique par l’intérieur a l’avantage d’offrir une isolation efficace et de maximiser la surface de vitrage.

  • Avant la pose

Préparez le support. Veillez à ce qu’il soit sain et bien propre. Vérifiez ensuite l’équerrage, les niveaux et l’aplomb.

  • Fixer le bâti

À l’aide de vis et de mastic, assemblez les tapées d’isolation du côté extérieur du dormant.
Vissez sans percer les pattes de fixation au dormant, au niveau des paumelles. Faites ensuite l’étanchéité en appliquant un fond de joint mousse le long des montants et de la traverse supérieure.
Avant de fixer les pattes de fixation dans le gros contrôlez une dernière fois les niveaux, l’aplomb et les diagonales.
Appliquez ensuite un fond de joint mousse puis un joint mastic d’une largeur minimum de 5mm pour réaliser l’étanchéité de l’ouvrage.

  • Pour finir

Enfin procédez aux derniers réglages selon le type d’ouverture de votre fenêtre.