du Lundi au Vendredi de 9h00 à 19h00 Samedi 10h à 18h

Services et appel gratuits

FAQ Portes
Bien choisir sa porte blindée

Quelle porte blindée choisir ?

Le choix d’un sandwich à la boulangerie peut se faire avec légèreté, un jour vous salivez pour un thon/mayo, l’autre pour un sandwich à la rosette, mais il y a des choix moins triviaux aux enjeux plus grands. Vous avez choisi de vous procurer une porte blindée pour les années à venir, il est donc important de préparer votre décision.

Les portes blindées certifiées

 

Selon votre lieu géographique, vous avez besoin d’une sécurité plus ou moins renforcée. Le CNPP (Centre National de Prévention et de Protection) délivre des certifications reconnues par les assurances qui vous permettent de connaître le niveau de résistance d’une porte blindée. La résistance d’une porte est toujours égale à la résistance de son élément le plus faible. Si votre serrure résiste 10 minutes à l’effraction mais que votre huisserie ne résiste que 2 minutes, alors la durée de résistance est de 2 minutes. Les trois certifications existantes se comparent selon leur durée de résistance. Elles sont :

  • A2P BP1 : 5 minutes de résistance — tentative d’effraction opportuniste
  • A2P BP2 : 10 minutes de résistance — tentative d’effraction préparée
  • A2P BP3 : 15 minutes de résistance — tentative d’effraction professionnelle

Pensez à vérifier que la certification concerne toute la porte et pas seulement la serrure.

Visuel header page article entretien fenêtre KparK

De quoi avez-vous besoin pour votre porte blindée ?

 

Si vous vivez en appartement, votre porte ne remplit pas les mêmes besoins que dans une résidence pavillonnaire, les fonctionnalités de votre porte blindée sont donc à choisir selon votre environnement.

  • Si votre immeuble ou vos voisins sont bruyants, choisissez une isolation acoustique.
  • Si votre immeuble est mal isolé ou que vous vivez en pavillon, choisissez une isolation thermique.
  • Si votre porte est exposée aux éléments, notamment en pavillon, choisissez une porte qui résiste aux intempéries.
  • Une porte coupe-feu est obligatoire dans certaines copropriétés.
  • Un entrebâilleur est une sécurité supplémentaire ou peut remplacer un judas.
  • Une caméra intégrée est adaptée aux zones sensibles et/ou aux longues absences de votre part.
  • Une clé réversible et débrayable permet d’ouvrir la porte avec votre clé même si une clé insérée de l’autre côté de la serrure.
  • Un vitrage permet de profiter de la lumière si la façade de votre maison est bien exposée.
Rayon de soleil à travers une fenêtre

À qui confier l’installation de votre porte blindée ?

 

Une fois votre porte blindée choisi, adressez-vous à un revendeur ou à un artisan serrurier partenaire. De nombreux artisans fonctionnent comme des concessionnaires automobiles : ils sont exclusifs et proposent des produits provenant d’une seule marque. Il vous faut donc établir plusieurs devis auprès de plusieurs artisans pour obtenir un vrai comparatif. Ensuite, contactez un installateur qualifié. Des entreprises sont certifiées par le CNPP pour la qualité de leur installation (personnels qualifiés, pertinence de l'offre, pose adaptée, SAV digne de ce nom). Le coût prohibitif de la certification (6000€ HT pour quatre années d'homologation) fait que certains artisans pourraient y prétendre mais ne sont pas inscrit sur la liste. La certification est une garantie supplémentaire pour vous si vous n’êtes pas en mesure de juger vous-même de la compétence du professionnel. Une fois l’installation faite, vous êtes tranquille et vous pouvez penser à votre sandwich de demain. Jambon-beurre est un classique.

 

Visuel page article KparK avec des conseils et des astuces