Le vitrage autonettoyant avec K PAR K

Le vitrage autonettoyant

La lumière pénètre moins bien lorsque les fenêtres sont sales. Un nettoyage régulier est donc nécessaire pour ne pas perdre en luminosité ! Il existe néanmoins des solutions qui permettent de limiter ces contraintes, et notamment la pose de vitrage autonettoyant. Principe et avantages de cette innovation.

Le principe du vitrage autonettoyant

 

Le vitrage autonettoyant fonctionne grâce à un film invisible appliqué sur le verre extérieur. Ce film métallique agit grâce à deux principes : la photocatalyse et l’hydrophilie.

  • La photocatalyse agit sur les salissures d’origine organiques : poussières, terre, etc. Grâce aux rayons du soleil et à la lumière naturelle, celles-ci sont décomposées. 

  • L’hydrophilie permet quant à elle, grâce à l’eau de pluie, de décrocher les résidus des salissures. L’eau forme en effet un film sur la surface vitrée qui emporte sans laisser de traces les saletés. Elle ne forme pas, comme sur les fenêtres classiques, des gouttes qui vont la salir.

Attention toutefois, pour de meilleures performances, deux contraintes doivent être prises en compte : l’hydrophilie nécessite des périodes de pluie (les zones où la pluviométrie est très basse ne sont pas conseillées pour l’installation de ces fenêtres), et la photocatalyse implique que les fenêtres soient exposées à la lumière du soleil. 

Les vitrages autonettoyant peuvent être équipés de verres clairs, extraclairs ou teintés. Les films métalliques peuvent également être posés sur des fenêtres et des baies vitrées.

Tous les atouts du vitrage autonettoyant

 

Vous l’aurez sans doute compris, le vitrage autonettoyant offre un gain de temps non négligeable en permettant d’espacer les sessions de nettoyage. Les verres équipés de ces films métalliques sont plus particulièrement recommandés dans les environnements très pollués (dans les villes, à proximité de zones industrielles, etc.), ou dans les régions côtières. Nous recommandons également la pose de ces verres sur les vitrages difficiles d’accès pour un nettoyage régulier, les verrières, les façades vitrées, les vérandas, les garde-corps en verre, les loggias… Ces vitrages permettent également de limiter l’utilisation de produits de nettoyage parfois nocifs et contribuent donc, à leur échelle, au respect de l’environnement.