Motoriser un volet roulant 

Comment motoriser un volet roulant ?

L’installation d’un volet roulant, qu’il soit manuel ou électrique, apporte une meilleure isolation à votre logement. Avec la motorisation en prime, l’habitation est mieux protégée contre les intrusions et plus confortable avec la possibilité de programmer les heures d’ouverture et fermeture.

Dans cet article conseil, nous aborderons les différents types de motorisation pour volet roulant. Ainsi qu’un rapide tutoriel qui vous expliquera les étapes pour motoriser un volet existant.

Filaire ou radio, tout sur la motorisation de votre volet roulant

Le volet roulant est motorisé à l’aide d’un moteur placé dans le coffre, au niveau du tube d’enroulement du volet. Les moteurs répondent à des normes strictes édictées par la France et l’Union Européenne. Attention à ne pas acheter un moteur qui ne répondrait pas à ces normes. Vous pourriez risquer la sécurité de votre habitation avec un produit dangereux.

La motorisation du volet roulant permet de le commander à distance et sans efforts. Plusieurs commandes sont proposées par K par K lors de l’installation en neuf comme en rénovation de vos volets roulants :

  • Par commande murale

  • Par télécommande

  • Par commande centralisée

Le vrai plus, de nos jours, pour la commande d’un volet roulant et de penser à centraliser toutes les fermetures. Vous pouvez alors à l’aide d’une seule télécommande, piloter à distance tous vos volets roulants. Mieux encore, les systèmes actuels permettent d’isoler chaque volet pour paramétrer des fermetures et ouvertures différentes. Si vous avez déjà des volets électriques chez vous, vous pouvez commander des kits de centralisation et remplacer vos interrupteurs par ceux fournis. Un système simple et rapide qui vous permettra de bénéficier des joies de la domotique.

Motorisation d’un volet roulant existant

5 étapes sont nécessaires pour motoriser un volet roulant. Pour réaliser cette transformation, vous avez le choix d’acheter un moteur tubulaire pour l’intégrer dans le tube d’enroulement existant, ou l’achat d’un nouveau tube avec moteur. Pour effectuer le bon achat, prenez les dimensions du tube d’enroulement, mais aussi de votre volet roulant en PVC ou en alu. De cette façon, le vendeur pourra estimer le poids du tablier. Une information essentielle pour définir la bonne puissance pour votre moteur.

  1. Démonter le tube d’enroulement Commencez par ouvrir le coffre en dégageant la façade. Utilisez la manivelle ou la sangle (selon le modèle) pour dérouler complètement le volet. Une fois le tablier tout en bas, vous devez voir les pattes d’attaches ou les vis de la première lame. Enlevez la sangle ou la manivelle et retirez les pattes d’attaches. Vous pouvez maintenant extraire le tube d’enroulement.  

  2. Placer le moteur Vous devez en premier lieu suivre la notice de votre moteur pour placer la couronne de fin de course et sa roue d’entrainement. Ensuite, identifiez la vis qui réunit le tube à la roue d’entraînement. Pré-percez. Placez le moteur dans le tube, avec la vis à partir du niveau de la roue d’entraînement bloquez le moteur, puis la tête du moteur. Vous pouvez maintenant réintroduire le tout dans son coffre.

  3. Raccordement électrique : cette étape doit être réalisée par un électricien ou une personne ayant les connaissances nécessaires. N’oubliez pas, avant de procéder, de couper l’alimentation générale pour éviter tout accident.

  4. Raccorder la motorisation

  5. Régler les fins de course : très simplement, suivez les recommandations fournies dans la notice de votre nouveau moteur.

Si vous préférez changer de volets roulants car vous pensez les vôtres hors d’usage, prenez contact avec nos conseillers pour une visite technique. 

Vous aimeriez aussi Produits associés