Isoler une porte d'entrée

Comment isoler une porte d'entrée ?

L’isolation de votre porte d'entrée est une affaire à prendre au sérieux. Cette menuiserie est l'une des barrières principales entre l'air frais et l'air chaud de l'extérieur et votre intérieur. Isoler la porte d'entrée est donc essentielle pour ne pas risquer les déperditions thermiques.

Pour calfeutrer une porte d'entrée plusieurs petits travaux sont à réaliser. Dans ce guide nous vous expliquerons les étapes essentielles pour optimiser l'isolation à moindre coût.

Rappelons qu'une porte trop endommagée devra être remplacée par un nouveau modèle. En faisant appel à K par K pour la rénovation de votre porte d'entrée, vous bénéficiez d'une garantie sur le produit mais également sur la pose, qui demeure essentielle pour assurer l'isolation.

Optimiser l’isolation de sa porte d’entrée

Quelques petites modifications vont pouvoir améliorer les performances d'isolation thermique et acoustique de votre porte d'entrée :

  • Isoler la serrure : en posant un volet pivotant de trous de serrure, vous empêchez l'air chaud et l'air froid de pénétrer dans la maison à travers la serrure.

  • Le vitrage : si vous possédez une porte vitrée ou semi vitrée, vérifiez qu'il n'y ait pas d'infiltration d'air entre le vitrage et la porte. Le mastic ne doit pas être fissuré, s'il vous semble trop usé n'hésitez pas à le changer.

  • La boîte aux lettres : certaines habitations disposent d'une porte d'entrée avec fente pour boîte aux lettres. Celle-ci peut être isolée en y ajoutant un ballet d'étanchéité qui permet, même lorsque le volet de la boîte aux lettres est relevé, d'empêcher l'air de passer.

  • Les joints de la porte d'entrée : vous disposez sur votre porte d'entrée de deux types de joints, ceux au niveau des gonds et ceux d'ouverture. Pour savoir si les joints doivent être remplacés, disposez une feuille de papier entre le cadre et la porte. Refermez la porte, si vous réussissez à retirer facilement la feuille de papier, les joints devront être changés.

Les différentes solutions pour isoler une porter d’entrée

Pour isoler efficacement votre porte d'entrée, vous devrez apporter une attention toute particulière aussi bien au dormant - c'est-à-dire la partie fixe de la porte - qu’aux ouvrants, c'est-à-dire la partie mobile. Différentes solutions s'offrent à vous pour apporter une meilleure isolation à votre porte d'entrée. Voici celles utilisées le plus fréquemment :

  • Pour les budgets les plus serrés, le joint en polyuréthane permet de combler un espace entre un et cinq millimètres. Avantage : son prix. Désavantage : sa résistance limitée.

  • Le bourrelet en mousse gainé PVC permet de combler un espace jusqu'à vingt millimètres.

  • Le joint adhésif en V : simple à poser grâce à l'une de ses branches autocollantes, il permet de combler un espace entre un et six millimètres.

  • Le joint métallique : pour calfeutrer plus durablement votre porte d'entrée il est la solution adéquate. Son installation est plus délicate que les autres solutions, mais il permet de combler un espace entre un à six millimètres.

  • L'ajout d'un bas de porte.

Pour ce dernier point, le bas d'une porte d'entrée peut prendre plusieurs apparences. Il peut s'agir d'un bourrelet en mousse gainé PVC, d'un bas de porte en brosse ou en mousse adhésif à visser, d'un bas de porte avec un système articulé et pivotant, ou encore d'une plinthe encastrée et automatique totalement invisible et extrêmement performante.

Bien évidemment, en achetant une porte d'entrée K par K, vous bénéficiez d'une menuiserie à l'isolation testée et excellente. Si vous le souhaitez, nos conseillers peuvent vous indiquer des options qui permettront à votre menuiserie d'accroître encore davantage ses performances, et surtout d'apporter toujours plus de confort aux habitants du logement.