Installer une fenêtre PVC 

Comment installer une fenêtre PVC ?

L'installation d'une nouvelle fenêtre en PVC est nécessaire pour garantir l'isolation de son logement. La pose doit être réalisée dans les règles de l'art pour éviter tout problème d'étanchéité ou de dysfonctionnement des ouvrants. 

Poser une fenêtre PVC : la préparation

Avant de commencer l'installation de la fenêtre, il faut s'assurer d'être en possession de tous les outils nécessaires. Le perforateur sera particulièrement utile pour percer les trous dans la maçonnerie. Le mètre, le niveau à bulle, la visseuse et le marteau sont également indispensables. Il faut tout d'abord vérifier les niveaux de l'appui de fenêtre et des aplombs avec le niveau à bulle. Les intrados (faces intérieures de l'ouverture murale) doivent être propres et non rugueux pour permettre une meilleure adhésion du ruban isolant. Pour faciliter le montage et améliorer la manipulation du dormant (cadre), le mieux est de décrocher les battants. Il faut pour cela faire glisser la barre de sécurité vers le bas, ouvrir les battants puis les soulever. On peut dorénavant retirer le film protecteur du cadre et monter la poignée sur le battant. À ce stade, on peut aussi coller le ruban d'étanchéité qui sera entre la maçonnerie et la menuiserie. 

Installation d'une fenêtre PVC : pose du dormant neuf

Après l'étape de préparation, on peut procéder à la pose du dormant de la fenêtre en PVC. Selon le type de maçonnerie, il faut s'assurer qu'aucune fixation ne sera dans une partie creuse (comme un parpaing). Il faut dès lors prévoir l'emplacement des fixations en fonction des parties pleines de la maçonnerie, au niveau des joints entre les parpaings par exemple. On reporte l'emplacement de ces parties pleines sur le dormant, où seront placées les fixations. Si la maçonnerie est pleine, on peut placer les fixations sur le bâti. Il faut garder à l'esprit que les fixations hautes et basses doivent se trouver respectivement à environ 15 cm du haut et du bas du dormant. Les autres fixations doivent être réparties à équidistance des premières.  

Fixation du cadre

Une fois vissées les fixations sur le dormant, on positionne celui-ci sur l'ouverture murale en veillant à ce qu'il soit bien centré. Le dormant doit aussi être d'aplomb : on vérifie donc minutieusement avec le niveau à bulle et on place des cales entre le dormant et la maçonnerie pour compenser, si nécessaire. On peut alors percer les trous dans la maçonnerie à l'aide du perforateur au niveau des fixations, puis enfoncer les chevilles avec le marteau et enfin visser le dormant avec la visseuse. Lorsque le dormant est d'aplomb et solidement fixé, on peut remplir l'espace vide entre le cadre et la menuiserie avec une mousse expansive polyuréthane. Il faut veiller à ne pas mettre trop de mousse car celle-ci gonfle considérablement. Lorsque la mousse a fini de gonfler et qu'elle est solide, on colle éventuellement un film isolant et on réalise les joints. 

Monter une fenêtre en PVC : pose des battants et finitions

Lorsque le dormant est fixé, on peut accrocher les battants. Il suffit de les placer sur leurs gonds puis de remettre en place la barre de sécurité. On ferme et rouvre les battants pour vérifier que tout fonctionne. L'ouvrant (les battants) fait l'objet d'un réglage spécifique pour une isolation et une utilisation optimales. Ce réglage dépend du type de fenêtre et s'effectue selon quatre paramètres : positionnement diagonal du vantail, positionnement latéral parallèle, positionnement parallèle en hauteur et ajustement de la pression d'appui. Les battants ne doivent pas grincer ou se coincer. Lorsque l'ouvrant est correctement réglé, il ne reste plus qu'à réaliser les finitions. Celles-ci consistent notamment à retirer les films protecteurs et appliquer des baguettes de finitions assorties à la fenêtre.