Financement de ses travaux de rénovation

Les prêts bancaires pour vos travaux de rénovation

Vous souhaitez entreprendre des travaux dans votre logement sans savoir comment les financer ? Il existe différents prêts bancaires, notamment pour la rénovation. Découvrez-les !

Des travaux de rénovation, qu’est-ce que c’est ?

 

Lorsque l’on parle de travaux de rénovation, il est question de la remise à neuf d’une ou plusieurs pièces d’une habitation. Les travaux de rénovation ont pour but d’améliorer le logement, et peuvent concerner l’isolation, la plomberie, la maçonnerie, la décoration intérieure
Plusieurs types de financement de travaux existent, pour bien choisir, tout dépend de la nature des travaux que vous voulez effectuer.

Financer ses travaux via un prêt bancaire 

 

Le prêt à taux zéro – PTZ

Le PTZ prêt à taux zéro, est un prêt bancaire remboursable sans intérêts, réservés aux personnes souhaitant acheter ou faire construire leur future résidence principale. Ce prêt à taux zéro est accordé selon la localisation, le nombre d’occupants du logement et sous conditions de ressources.

 

Le prêt immobilier classique

Pour financer des travaux de rénovation, il est également possible de recourir à un prêt immobilier classique. Attention, il est nécessaire que le montant de ces travaux dépasse 75 000€ s’ils ne sont pas réalisés en même temps que l'achat de votre logement. En dessous de cette somme, c’est un prêt à la consommation classique qui vous sera proposé.

 

Le prêt d’épargne logement

Un plan épargne logement – ou compte épargne logement – peut servir à financer des travaux de réparation ou d'amélioration dans votre résidence principale, que votre logement soit neuf ou ancien.
Dans ce cas, le montant et la durée du prêt d’épargne logement dépendent des intérêts acquis durant la phase d'épargne.  Le montant du taux est quant à lui fixé par les pouvoirs publics.

 

Eco-prêt à taux zéro

Comme son nom l’indique, l’Eco-prêt à taux zéro est sans intérêts, et vous permet de financer jusqu’à 30 000 € de travaux d'économie d'énergie – comme l’installation de nouvelles fenêtres. Ce prêt est accordé sans condition de ressources, sur une durée pouvant aller jusqu’à 15 ans.

 

Prêt à l’accession sociale

Enfin, le prêt à l’accession sociale (PAS) est un prêt remboursable (avec des intérêts) destiné à financer des travaux d'amélioration, d'agrandissement ou d'économie d'énergie d'un coût minimum de 4 000 €, au sein de votre résidence principale. Pour être éligible au PAS, vos ressources ne doivent pas dépasser le plafond défini selon la localisation ainsi que le nombre d'occupants du logement.