Comment bénéficier du crédit d'impôt 2017

Crédit impôt porte 2017 : les conseils K par K

En 2017, changer sa porte d’entrée peut donner droit à un crédit d’impôt. Voici les conditions à respecter et nos conseils pour pouvoir en profiter.

Le remplacement d’une porte d’entrée et le crédit d’impôt

Depuis plusieurs années, le gouvernement français encourage les propriétaires ou locataires d’un logement à entreprendre des travaux destinés à améliorer la qualité environnementale de leur habitation. En 2014, le crédit d’impôt pour les dépenses en faveur de la transition énergétique (CITE) remplace le crédit d’impôt pour le développement durable (CIDD). Il permet d’obtenir une aide financière, sous forme de crédit d’impôt, lorsqu’on réalise des travaux qui ont un impact effectif sur la performance énergétique d’un logement. Source de déperdition de chaleur, la porte d’entrée est éligible à ce dispositif. Certaines conditions sont à respecter pour pouvoir en bénéficier.

Quelles conditions pour obtenir le crédit d’impôt porte d’entrée ?

Les conditions à remplir pour obtenir le crédit d’impôt porte d’entrée ou CITE en 2017 sont les suivantes :

  • Sur le profil du demandeur : être propriétaire occupant, locataire ou occupant à titre gratuit du logement concerné par les travaux, et être fiscalement domicilié en France ;
  • Sur le logement : le logement doit constituer la résidence principale. Sa construction doit être achevée depuis plus de deux ans ;
  • Sur la porte d’entrée : elle doit donner sur l’extérieur, être installée par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE) avant le 31 décembre 2017 et afficher un coefficient de transmission surfacique (ou performance thermique) égal ou inférieur à 1,7W/m2.K ;
  • Sur le montant des travaux : il est plafonné à 8 000 € pour une personne seule et à 16 000 € pour un couple

Comment bénéficier du crédit d’impôt porte 2017 ?

Les prétendants au crédit d’impôt porte 2017 ont jusqu’au 31 décembre de l’année 2017 pour choisir leur porte d’entrée et la faire installer par un professionnel. Il convient de s’attarder sur la performance énergétique de la porte d’entrée avant de peaufiner sa sélection en fonction des matériaux et/ou du design de la porte d’entrée. En 2017, le crédit d’impôt pour le changement d’une porte d’entrée s’élève à 30 % de son prix d’achat. Pour une porte d’entrée isolante et performante sur le plan énergétique achetée 5 000 €, le crédit d’impôt accordé sera donc de 1 500 €. À noter que le CITE ne s’applique que sur le prix d’achat de la porte d’entrée, et non sur le prix total de l’investissement qui inclut les accessoires, la main-d’œuvre et la prestation fournie par le professionnel.

Crédit d’impôt CITE 2017, bien remplir sa déclaration d’impôt

Au moment de votre déclaration de revenus pour l’année 2017, indiquez à l’administration fiscale le changement de votre porte d’entrée et votre droit à bénéficier du crédit d’impôt CITE (si vous respectez toutes les conditions énoncées précédemment). Sur le Web, via la déclaration en ligne, il vous suffit de cocher la case correspondante aux dépenses pour la transition énergétique dans l’habitation principale. Renseignez ensuite le montant de vos travaux dans la case correspondante (uniquement le prix de la porte d’entrée, TTC). En cas de déclaration papier, vous aurez à joindre à votre déclaration d’impôt le formulaire 2042 RICI rempli de la même manière. À noter qu’il s’agit bien ici d’un crédit d’impôt et non d’un dispositif de réduction d’impôt. Si vous êtes non imposable ou si le montant de votre impôt est inférieur au montant du CITE, vous recevrez la différence ou la totalité du crédit d’impôt sur votre compte bancaire. Rien n’indique enfin pour le moment que le crédit d’impôt porte d’entrée sera renouvelé sous cette même forme en 2018.