Bien isoler pour mieux vivre ensemble

Isolation acoustique et rénovation

De nombreuses réponses techniques existent pour adapter une solution d’isolation acoustique à votre niveau d’exigence. Un voisin trop bruyant ou des nuisances urbaines peuvent finir par altérer votre bien-être et celui de votre famille. Avant de faire votre choix sur l’une de nos menuiseries, découvrez les performances des matériaux ou encore la technologie avancée des vitrages proposés dans nos gammes K par K. Voici aussi, quelques conseils à suivre.

red-block-image

1

conseil

Obtenir une bonne isolation avec les bons matériaux

Les portes et les fenêtres sont les parties les plus sensibles de l’habitat concernant l'isolation phonique. Le choix d’une menuiserie performante est donc essentiel. Quel que soit le matériau choisi, les modèles de portes pleines auront une meilleure isolation qu’un modèle vitré ou ajouré. Leur rigidité amortit les bruits extérieurs. En ce qui concerne les matériaux, l’aluminium et l’acier sont les champions de l’isolation phonique. Le PVC malgré sa légèreté reste bien hermétique et offre une bonne protection acoustique. Au-delà de sa signature contemporaine, le mixte bois/aluminium signe une vraie excellence en termes d’isolation acoustique.

red-block-image

2

bruits

Zoom sur  les différents niveaux de bruits

Un environnement bruyant n’est pas toujours perceptible, pourtant à la longue, le bruit est un vrai facteur de pollution. Les transports aériens, le trafic routier ou encore le voisinage et les zones de chantier sont les sources de nuisance les plus gênantes. L’intensité du bruit se mesure en décibels à partie d’une échelle de référence. En voici un aperçu :
- 10 à 40 dB : correspond encore à la notion de calme avec des bruits légers tels le bruissement de feuilles dans les arbres ou une conversation à voix basse.
- 40 à 60 dB : le bruit reste très acceptable et correspond à une conversation normale ou encore un marché en extérieur.
- 60 à 80 dB : représente le bruit d’une télévision ou d’une rue avec un trafic routier dense pouvant entraîner des signes de fatigue à celui qui les subit.
- 80 à 100 dB : la nuisance est bien là avec un vrai facteur de dangerosité correspondant aux passages de trains à proximité ou d’avions en basse altitude ou encore à la diffusion d’une musique trop forte.
- 100 à 130 dB : ce seuil est relatif à une vraie douleur et correspond à un moteur d’avion à réaction au décollage, à un concert en extérieur, à des coups de marteau-piqueur ou de klaxon très proches.

red-block-image

3

besoins

Isolation acoustique : sachez bien identifier vos besoins

Si vous avez un projet de construction, il est important de bien évaluer les sources sonores de votre environnement. Pour vous épargner des mauvaises surprises, votre meilleur allié reste la préfecture de votre futur lieu de résidence. La proximité d’une école, d’un aéroport, de voies ferroviaires ou d'un projet de construction dans les environs vous seront dévoilés. Si vous logez dans un immeuble collectif ou dans une maison individuelle donnant sur l’extérieur, le choix d’un vitrage performant réduit souvent la nuisance sonore et vous apporte la quiétude attendue.

red-block-image

4

confort

A chaque pièce son confort acoustique

Quel que soit votre souhait de confort, l’acoustique concerne chacune des pièces de votre habitat. Présence de télévision dans un salon jouxtant une chambre, bruits d’évacuations d’une salle de bains, équipements de ventilation bruyant, fenêtres donnant sur une rue, il est essentiel de fixer vos degrés d’exigence selon vos pièces à vivre et ce, pour le plus grand confort…  de votre petite famille !

red-block-image

5

vitrages

La performance des vitrages de vos fenêtres

Se protéger des nuisances acoustiques avec le choix d’un vitrage approprié peut changer votre vie… et vos nuits ! Tous nos vitrages sont disponibles en double ou triple vitrages variant entre 28 mm et 44 mm d’épaisseur. Pour une isolation renforcée, le vitrage peut être collé sur l’ouvrant de fenêtre par un bi-composant silicone. Désormais, fenêtres et portes-fenêtres riment avec… bien-être

Astuce
Bon à savoir :

chaque détail compte

Vos portes et fenêtres sont des éléments composés d’un dormant (la partie fixe), d’un ouvrant (la partie mobile) et d’un point de jonction entre ces deux parties. Au-delà d’un choix optimal concernant votre matériau, l’encadrement et les jointures sont également des détails à ne pas négliger. L'huisserie participe tout autant à l'isolation, le choix du métal ou du bois massif est à ce fait des plus appropriés. Enfin, munir votre porte palière d’un joint périphérique, d’une plinthe encastrée et d’un seuil affaiblit efficacement le désagrément de la nuisance. Pour vos fenêtres, pensez à les agrémenter de volets qui optimisent votre confort.